Maltraitance civique :

La personne âgée est avant tout un adulte ayant des droits comme tout autre citoyen. Le non-respect de ceux-ci est aussi une forme de maltraitance.

Il peut s’agir d’un détournement d’une procuration de vote, de la gestion des biens, de la limitation de la liberté, de la privation de l’exercice des droits civiques ou d’une pratique religieuse, de la privation des papiers d’identité, de la demande abusive de mesure de protection, de l’atteinte à la liberté du choix thérapeutique, de ne pas respecter les droits du patient, de contrôler les relations de la personne, d’interférer dans le choix d’un nouveau partenaire ou les choix sexuels, etc.

civiqueIl est à noter que ces différentes formes sont rarement présentes de manière isolée. Le plus souvent, elles sont associées les unes aux autres et se retrouvent « en cascade » dans une même situation.