Les séances chez les psychologues ne seront plus remboursées pour les seniors de plus de 65 ans

Nous avons appris il y a quelques jours, la mesure prise par Maggie de Block. Celle-ci prévoit que, dès la fin de l’année, les remboursements de séances chez un psychologue ne seront accessibles qu’aux personnes de moins de 65 ans.

Elles seront plafonnées à deux fois quatre séances, pour lesquelles les patients débourseront au maximum 11 euros pour des pathologies bien précises (dépression, anxiété ou dépendance à l’alcool).

Les remboursements de séances chez les psychologues ne seront donc bientôt plus remboursées aux personnes de plus de 65 ans.

Respect Seniors s’étonne de cette mesure de nature discriminatoire envers les ainés et s’interroge sur la pertinence de cette décision.

En effet, imagine-t-on que les troubles psychologiques s’arrêtent à 65 ans et que la détresse n’est pas présente chez les seniors ? Nous constatons dans notre pratique d’accompagnement psychosociale que la souffrance psychologique est bel et bien présente chez certains de nos aînés.

Nous nous questionnons sur les conséquences de cette mesure pour le devenir des soins de santé mentale prodigués aux seniors.

Nous nous interrogeons également sur l’évolution de la vision de la vieillesse qu’une telle mesure entrainera inévitablement.

Elle pourrait être de nature à renforcer l’âgisme, cette forme de discrimination particulière envers les personnes âgées, déjà bien ancrée dans notre société.